Documentation

4. Publications

Prendre soin de ses parents âgés : un faux travail parental

Mallon Isabelle, Informations sociales 4/2009 (n° 154) , p. 32-39 - Le travail d’accompagnement des parents âgés dépendants est souvent comparé aux soins consacrés aux enfants, et parfois résumé dans la formule « devenir une mère pour sa propre mère ». Si cet accompagnement présente des similitudes fortes avec le travail parental, les statuts des protagonistes de la relation d’aide empêchent de le définir de manière totalement symétrique.

Consulter

4. Publications

Vivre avec la maladie d'Alzheimer

Sylviane FIOR - Fondation Méréric Alzheimer -Le terme d’aidants (en anglais « caregiver ») désigne plusieurs catégories de personnes participant à la prise en charge de la personne malade : les aidants familiaux, les professionnels et les bénévoles. Les aidants familiaux ainsi que les bénévoles, peu nombreux en France, relèvent de l’aide « informelle », tandis que les aidants professionnels (personnel soignant, paramédical, intervenants sociaux et médico-sociaux, …), formés et rémunérés, procurent une aide dite « formelle ».

Consulter

4. Publications

La prise en charge des personnes âgées dépendantes en France

Blanche LE BIHAN - La dépendance est définie, en France, comme la difficulté à accomplir seul les actes de la vie courante. La principale mesure consiste dans le paiement d’une prestation financière, créée en 1997 sous le nom de « prestation spécifique dépendance » et rebaptisée « allocation personnalisée d’autonomie » en 2002.

Consulter

4. Publications

Fin de vie : Mourir chez soi, ce dernier cadeau des proches.

Huffington post - Aude LORRIAUX -" Les français préfèrent mourir chez eux (81%)" rapporte l'Observatoire National de la Fin de Vie. Mourir à domicile demande un engagement des proches, mais pourtant ce témoignage convainc de la beauté de la fin de vie à domicile tant pour la personne malade que pour son aidant. 

Consulter

4. Publications

Vivre avec Alzheimer, vivre avec un « Alzheimer »

Gérontologie et Société - A partir d'une mise en récit d'expériences d'aides à domicile, Franck GUICHET veut donner une définition en actes de la maladie d'Alzheimer. La maladie d’Alzheimer peut être vue comme un déficit mais aussi une réalité positive, à partir de laquelle se déploie une façon de vivre, provisoire et inédite. Il veut faire surgir une parole « autre », une parole qui a du poids parce qu’elle est durement éprouvée : ressentie, et corrigée au quotidien par l’expérience.

Consulter

4. Publications

Le répit : des réponses pour les personnes atteintes de la maladie d'alzheimer ou de maladies apparentées, et leurs aidants — évolutions de 2000 à 2011

UNAF - P-A.KENIGSBERG, L.NGATCHA-RIBERT, M.VILLEZ, F.GZIL, A.BERARD, M.FREMONTIERDepuis dix ans, l’offre de répit a considérablement évolué. Les dispositifs classiques (accueil de jour, hébergement temporaire) se sont renforcés et diversifiés, et de nouvelles formules (itinérantes, de nuit, favorisant la vie sociale) sont apparues. Les dispositifs de répit ne visent plus seulement à réduire le « fardeau » de l’aidant principal. Ils tiennent compte des dimensions positives de l’aide, de la multiplicité des aidants familiaux et se focalisent sur le binôme aidant-aidé.

Consulter

4. Publications

L'aidant privilégie la santé de la personne qu'il accompagne au détriment de la sienne

L'Express - Pascal JANNOTEtre aidant au quotidien peut comporter des risques pour sa santé. c'est ce qu'explique Pascal Jannot. Il met en garde les aidants familiaux, garants du maintien à domicile des aidés mais qui, eux aussi doivent préserver leur santé. 

Consulter

4. Publications

Comment soutenir efficacement les «aidants» familiaux de personnes âgées dépendantes ?

Centre d'analyse stratégiqueDepuis une vingtaine d’années, la prise en charge des personnes dépendantes est inscrite à l’agenda politique dans la plupart des pays de l’Union européenne. En France, le débat s’est longtemps focalisé sur la question de la prestation à accorder aux aidés, clé de voûte du dispositif de prise en charge des personnes âgées dépendantes, ce qui a contribué à occulter la question des aidants familiaux.

Consulter

4. Publications

Handicap et aides humaines : vie à domicile et accompagnement

Les éditions H - CCAH, Handéo, EHESS, FIRAHMalgré l’importance du nombre de personnes concernées par l’aide humaine à domicile et les services d’accompagnement, ses enjeux sont la plupart du temps ou sous-estimés, ou mal connus. Ce dossier fait le point sur les plus récents travaux de recherche menés en France et à l’étranger, donne la parole aux personnes handicapées et aux professionnels du secteur associatif qui cherchent au quotidien à faire évoluer les pratiques et les mentalités.

Consulter

4. Publications

L’aide aux aidants dans le monde : Suède et Royaume-Uni

Mes débuts d'aidants - HumanisHumanis accompagne les aidants familiaux en mettant à leur disposition une multitude d'informations et de services accessibles en ligne. Cet article compare l'aide aux aidants en France, en Suède et au Royaume-Uni, des pays à prendre pour exemple en matière d'aide aux aidants.  

Consulter

4. Publications

L’aide informelle aux personnes âgées démentes : fardeau ou expérience significative ?

Université de Namur - Nathalie RIGAUXNathalie Rigaux, à travers son étude sur l'aide informelle cherche à comprendre les impacts de celle-ci sur la vie du couple aidant-aidé. Elle amène alors à changer de regard sur l'aide portée afin d'en comprendre le sens et ne pas réduire l'aide à ses aspects techniques. 

Consulter

4. Publications

Une ethnographie de la relation d’aide : de la ruse à la fiction, ou comment concilier protection et autonomie

Antoine HENNION, Pierre VIDAL-NAQUET, Franck GUICHET, Léonie HENAUTCe rapport propose une description et une analyse de l'activité d'aide à domicile. Treize récits recueillis retranscrivent l’intervention du réseau des proches, des aidants et des soignants auprès de personnes atteintes de troubles psychiques ou cognitifs. 

Consulter

Page 1 sur 3123