Le répit

Qu’est-ce que le répit ?

Enjeux

Prendre soin d'un proche dépendant à domicile en raison de sa maladie, de son handicap ou de son âge est aujourd’hui le quotidien de 9 millions de nos concitoyens.

Sous le double effet des progrès thérapeutiques et de la réduction des durées d’hospitalisation, le domicile devient le lieu naturel du soin et mobilise, parfois jusqu'à l'épuisement, des familles de plus en plus nombreuses et de plus en plus éprouvées.

Mieux reconnaître et soutenir les proches aidants, développer des solutions de répit et d'accompagnement permettant un maintien soutenable des personnes malades ou handicapées à domicile doit devenir une priorité de nos politiques de santé.

La Fondation France Répit a été créée pour développer des établissements et des services de répit et promouvoir une approche plus humaine et plus solidaire des situations de grande vulnérabilité. 

Définition

Le répit vise à soutenir et accompagner les personnes malades, en situation de handicap ou de dépendance et leurs proches aidants.

Même s’il n’est pas toujours conscientisé ou exprimé, le répit représente un besoin naturel, qui doit s’inscrire pleinement dans les parcours de soins et d’accompagnement.

Il permet d’élaborer et de mettre en œuvre, avec les personnes elles-mêmes, des réponses adaptées à la diversité de chaque situation et à leur évolution dans le temps.

Le répit peut représenter à la fois :

  • Un temps de rupture dans un quotidien devenu éprouvant

Il peut être organisé au sein d’un lieu de répit, d’un établissement de répit, d’accueil temporaire, d’accueil de jour, ou facilité par la présence d’un aidant professionnel ou bénévole au domicile.

Le répit permet de soulager un quotidien que la lourdeur ou la routine de la prise en charge ont rendu trop difficile. Il contribue au ressourcement, au bien-être et à l’autonomie de l’aidant comme de la personne accompagnée.

  • Une démarche d’accompagnement systémique, globale et continue

Réalisée par des professionnels, cette démarche vise à analyser les situations de façon systémique (aidants-aidés-soignants) globale (psychologique, médicale, sociale) et continue.

Elle permet d’identifier, de prévenir ou de corriger les facteurs pouvant conduire à un épuisement, de faciliter une prise de distance nécessaire et de mettre en place les ajustements et les modalités d’accompagnement favorisant un maintien soutenable au domicile.

  • L’occasion d’interroger le sens d’une vie bouleversée

Le répit offre une occasion d’interroger le sens - entendu à la fois comme direction et signification - d’une existence fragilisée ou menacée, et de laisser place aux questionnements intimes ou existentiels.

Il doit permettre à chacun d’être accompagné avec humanité et dignité dans son parcours de vie.

Les « soins de répit » se situent à l’interaction de ces trois dimensions.