La fondation

Vocation

Créée en 2013 à l’initiative de soignants et d'aidants familiaux, la Fondation France Répit poursuit trois objectifs principaux :

  • La création en France d’établissements et de services de répit pour les familles accompagnant des proches malades, handicapés ou âgés à domicile, à partir de l’expérience pilote menée dans la métropole Lyonnaise.
  • Le développement d’activités scientifiques autour du répit : création du premier Diplôme Universitaire de répit, mise en place d’un programme de recherche clinique et médico-économique, organisation biennale des Rencontres Francophones sur le Répit.
  • La promotion du répit et de l’accompagnement des proches aidants auprès des responsables institutionnels et des acteurs du monde sanitaire, médicosocial, associatif et des médias.

France Répit est une Fondation sous égide de la Fondation Pour l’Université de Lyon, Reconnue d’Utilité Publique.

 

Histoire d'un projet...

La genèse de la maison de répit de la métropole de Lyon prend racine en 2005 dans le contexte du centre Léon Bérard (CLB), plus précisément du service d’hospitalisation à domicile (HAD) et de l’équipe ressources en soins palliatifs pédiatriques (ESPPERA), animés par les Dr Yves Devaux, Matthias Schell et par une équipe de soignants dont la cadre de santé Maïté Castaing.

Confrontés aux difficultés des familles qui prennent soin d’un proche malade à domicile, et après avoir visité des maisons de répit en Allemagne et au Québec, ils réfléchissent à la création en France d’une maison inspirée de ces modèles, enrichie de leurs pratiques et expériences.

En 2012, le projet se structure avec la création de l’association France Répit et l’engagement aux côtés des soignants du CLB, d’autres personnalités du monde de la santé, en particulier le Pr Pierre Chatelain représentant l’association Le Petit Monde, mais également issues d’autres secteurs professionnels, notamment MM. Michel Rivoire, Michel Angé, Jean-Claude Cavaillé et des familles concernées ayant accompagné des proches gravement malades, Christelle Gesler, Sophie et Henri de Rohan-Chabot.

Fin 2013, l’association créée la Fondation France Répit, sous égide de la Fondation Pour l’Université de Lyon. Dirigée depuis l’origine par Henri de Rohan-Chabot, elle est encadrée par un Comité exécutif, et s’appuie sur les compétences d’un Comité de soutien et d’un Conseil scientifique.

Pendant 5 ans, la Fondation France Répit s’efforce, grâce à l’engagement de plus d’une centaine de contributeurs, autorités de santé, entreprises, collectivités, Fondations, médias, mécènes de compétences et bénévoles, d’enrichir, de structurer, de financer et de faire aboutir ce projet innovant.

Bénéficiant du mécénat d’une quinzaine de grands donateurs privés et de subventions de la Région Auvergne Rhône-Alpes et de la Métropole de Lyon, la Fondation parvient à mobiliser le financement des investissements nécessaires à la construction de la Maison de répit, environ 5,5 M€.

Grâce à l’Institut Mérieux et à son Président Alain Mérieux, à la qualité du travail de l’agence Patriarche pour l’architecture, de Michel Rivoire pour l’assistance à maîtrise d’ouvrage et de Nathalie Rive pour la décoration, la Fondation construit à Tassin la Demi-Lune, au cœur d’un espace naturel remarquable, une « maison » de répit contemporaine, ouverte et accueillante.

Avec le soutien de l’ARS Auvergne Rhône-Alpes et en partenariat étroit avec la Fondation OVE, l’autorisation médico-sociale et le financement pérenne du budget de fonctionnement sont accordés à l’Equipe mobile et à la Maison de répit.

L’équipe mobile de répit intervient au domicile des familles depuis janvier 2018 pour évaluer, orienter et accompagner aidants et aidés de la métropole de Lyon dans leur parcours de vie.

La maison de répit quant à elle ouvre ses portes en octobre 2018 et propose une vingtaine de chambres et appartements familiaux, accueillant les enfants et adultes fragilisés, mais aussi leurs proches aidants, pour des séjours réguliers de ressourcement et d’accompagnement familial.

Dernier volet de l’expérimentation menée par la Fondation France Répit et soutenu par un collectif d’une centaine d’acteurs, le projet « Métropole aidante » vise à coordonner, structurer, labelliser et promouvoir l’ensemble des offres de répit et de soutien aux aidants du territoire, en partenariat avec la Métropole de Lyon et l’ARS Auvergne Rhône-Alpes.

Parallèlement, la Fondation développe des activités scientifiques autour des congrès – Rencontres francophones sur le répit, de la formation – Diplôme Universitaire de Répit, et de la recherche – Programme pluriannuel développé avec le soutien du Fonds MSD Avenir.

La Fondation intervient régulièrement dans le cadre d’auditions, colloques, rencontres scientifiques ou institutionnelles, pour porter la voix des proches aidants et promouvoir le développement des solutions de répit et d’accompagnement en France, confortant sa position d’acteur de référence dans ce domaine et lui permettant d’envisager à présent un développement national.