Interview du Dr Matthias Schell

Dr Matthias Schell, pédiatre oncologue et co-fondateur de la Fondation France Répit : "Nous devons rattraper notre retard et développer des solutions de répit concrètes et locales au service des familles."

 

En quoi le « répit » est-il selon vous un enjeu de société ?

"Plus de 4 millions de familles sont confrontées à l’accompagnement d’un proche malade et souvent dépendant et/ou en situation de handicap à domicile. Elles connaissent presque toutes des situations d’épuisement psychologique ou physique et expriment des besoins urgents : bénéficier de temps de pause réguliers dans ces parcours exténuants, disposer de soutien et d’aide au domicile, être accompagnées humainement tout au long de la maladie."

 

Quelle est la vocation de la Fondation France Répit ?

"Créée en 2012 à l’initiative de médecins du Centre Léon Bérard, de l’Association Le Petit Monde et de familles concernées, la Fondation France Répit s’est donnée pour objectif de développer des services de répit innovants au profit des personnes gravement malades et dépendantes prises en charge au domicile, mais aussi de leurs aidants."

 

Vos priorités ?

"De nombreuses « Maisons de répit » existent déjà au Québec, en Allemagne ou en Belgique, mais pas encore en France. Nous devons rattraper notre retard et développer des solutions de répit concrètes et locales au service des familles. Une première maison intergénérationnelle dans l’agglomération Lyonnaise, associée à un programme régional de répit (présence au domicile, soutien psycho-social, lieux d’accueil de proximité…), devrait voir le jour au cours des prochains mois. C’est une initiative inédite en France."